Les avocats aux conseils, une profession en mouvement !

L’actualité des réformes est riche. La loi de modernisation de la justice du XXIe siècle vient d’être adoptée, pendant que la Cour de cassation poursuit sa réflexion sur l’évolution de ses missions. Les premiers décrets d’application de la loi n° 2015-990 du 6 août 2015 sont publiés et l’Ordre a modifié son organisation pour tenir compte du rajeunissement et de l’augmentation du nombre de ses membres.

Les avocats aux conseils sont au cœur des réformes actuelles destinées à l’amélioration de notre système judiciaire. Ils contribuent aux réflexions menées sur le renouveau des missions de la Cour de cassation, et accompagnent activement les changements en cours dans l’organisation de leur profession.

Réforme de la cassation

Les avocats aux conseils sont associés à la réflexion qui doit conduire au renouvellement de la Cour de cassation. Ils souhaitent les innovations qui lui permettront de remplir toujours plus efficacement son rôle de gardienne de la loi, dans le respect des droits fondamentaux et de l’intérêt du justiciable, et par là-même qui renforceront son influence et son autorité.

Développement de la profession

La loi n° 2015-990 du 6 août 2015 a voulu que le nombre des offices d’avocat aux conseils puisse évoluer en fonction des besoins de la justice et de l’évolution du contentieux. Quatre nouveaux offices ont ainsi été créés par le garde des Sceaux, sur recommandation de l’Autorité de la concurrence. Ils permettront d’accueillir de nouveaux avocats aux conseils, et de répondre toujours plus efficacement aux attentes des justiciables.

Rénovation de l'Ordre

En dix ans, l’Ordre a considérablement évolué : son tableau s’est étoffé, il a rajeuni et il s’est féminisé. Son organisation a été adaptée pour tenir compte de ces évolutions. Un décret a prévu que le Conseil de l’Ordre comprendrait désormais trois nouveaux membres. Et sa nouvelle composition doit lui permettre de respecter le principe de parité et de refléter toutes les générations.

Toutes ces évolutions le montrent : les avocats aux conseils ont à cœur d’être une profession toujours plus dynamique, au service de la bonne administration de la justice, de la défense des justiciables et du progrès du droit.

Partager Partager